La Chapelle-Réanville (Eure). L’exploitant veut laisser sa ferme à une association


« Je veux que ma ferme revive ! » Devant son corps de ferme désormais vide, Jean-Claude Letellier rêve d’un autre avenir pour son patrimoine agricole. Il voit bien dans ses 3 hectares de bâtiments et de prairies, une ferme pédagogique, une association d’insertion ou pourquoi pas, du maraîchage.

Il faut dire que l’exploitant revient de loin. Souvenez-vous, son histoire avait défrayé la chronique en 2010. Les services vétérinaires de l’État qui effectuent chaque année des prélèvements pour des analyses, détectent cette année-là un taux anormalement élevé de PCB dans ses œufs ! Conséquences : la production est suspendue, son élevage de 4 000 volailles abattu.[…] Source: www.ledemocratevernonnais.fr