Vaucluse. L’éleveur dépeçait et enterrait illégalement les animaux : un an ferme


«On a retrouvé sur vos terres de nombreux trous remplis de crânes, mandibules d’animaux et même une peau entière. Vous avez conscience de la dangerosité de votre exploitation ? » lance d’un ton vigoureux la présidente Michèle Nesme. Ventres appuyés sur la barre et mains dans le dos, les prévenus originaires de Saint-Saturnin-lès-Avignon ne bronchent pas. Attendant leur tour pour parler.

Source: www.ledauphine.com