Tuberculose. Le niveau de surveillance dans la faune sauvage évolue dans 5 département


Le 13 août 2015, le ministère de l’Agriculture a publié au Bulletin officiel une note de service de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) concernant les changements de niveau de surveillance de la tuberculose bovine dans la faune sauvage dans l‘Ariège, la Charente-Maritime, la Loire, le Loir-et-Cher et la Haute-Savoie.

 

La Loire et la Haute-Savoie passent au niveau 2 de surveillance. Dans ces deux départements, est mise en œuvre une surveillance programmée des blaireaux autour de foyers de tuberculose bovine détectés en élevage en 2015. L’Ariège, la Charente-Maritime et le Loir-et-Cher passent au niveau 3. Cela se traduit par une surveillance programmée sur le grand gibier et/ou la poursuite de celle des blaireaux dans des zones à proximité d’élevage touchés par la maladie ou de lieux de découverte de sangliers infectés.

Source: www.lafranceagricole.fr