Chartres (Eure-et-Loir) – Les commerces dans le viseur de l’Etat


Pendant l’été, hormis les commerces de bouches, la DDCSPP vérifie aussi les établissements d’activités physiques et sportives, les accueils collectifs de mineurs, les établissements liés aux animaux et ceux d’hébergement ou services liés au tourisme.

Au total, 244 établissements ont été inspectés. Le taux de non-conformités constatées est en baisse par rapport aux deux années précédentes affirme Daniel Hirschy, directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des population.

Source: intensite.net