Accusé de tuer ses orques – Le Marineland dans la tourmente


[…] Par ailleurs, la direction départementale de la protection des populations a trouvé des traces d’hydrocarbures dans le bassin des orques, suite à une inspection réalisée mardi matin. «Le bassin a été submergé par une vague. Elle était chargée de matières polluantes, vraisemblablement du gasoil, qui venait d’on ne sait où, a expliqué la directrice de ce service de l’Etat, Sophie Béranger-Chervet, dans un entretien publié vendredi dans le quotidien régional « Nice-Matin ». Peut-être des villas environnantes. Cela a pollué l’eau des orques». «Le point noir, c’est le bassin des orques», a-t-elle reconnu, sans pour autant blâmer le personnel du parc.

Source: www.parismatch.com