Loire. Du sursis pour l’éleveur qui avait laissé dépérir son cheptel


Après un mois de délibéré, le tribunal de Roanne a condamné ce mardi en début d’après midi un éleveur à une peine de prison avec sursis. Le parquet avait requis des amendes et laissé au tribunal le soin de déterminer le montant.

En mars de cette année, à Chirassimont, une commune située au sud de Roanne, la direction départementale de la protection des populations avait enlevé à l’exploitant son cheptel pour cause de mauvais traitements.

Des faits requalifiés en abandon d’animal domestique.

Source: www.leprogres.fr