Grippe aviaire : l’étrange communication du gouvernement


[…] Pour le gouvernement, tout doit être fait pour éviter la trop forte médiatisation de cette découverte de virus de grippe aviaire en France. L’enjeu est de ne pas inquiéter la population et de ne pas contrarier la consommation de volailles à une période cruciale, soit avant les fêtes. Le ministère ne cesse de répéter le message important écrit en gras sur son communiqué : « Il convient de rappeler que l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’homme par la consommation de viande, d’œufs, de foie gras et plus généralement de tout produit économique ». Le risque est d’abord économique. L’interdiction d’exportation le prouve.

Source: www.lemonde.fr