Gard. L’abattoir d’Alès a rouvert ses portes


Au total 50 heures d’images ont été visionnées, l’enquête sanitaire a pointé du doigt quelques dysfonctionnements qui sont désormais réglés. L’enquête judiciaire, elle, se poursuit.

Source: www.francebleu.fr