Pontarlier : l’abattoir, épinglé en avril, tarde à se remettre aux normes


Il grimace, cet éleveur de moutons du Haut-Doubs. Deux mois qu’il serre les dents. L’essentiel de ses agneaux est écoulé – quand tout va bien – vi

Source: www.estrepublicain.fr