Animaux domestiques : les sanctions encourues pour abandon | Alim’agri


© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

En France, l’abandon d’un animal domestique est assimilable à un acte de cruauté passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000€ d’amende. Si vous ne pouvez emporter votre animal sur votre lieu de vacances, sachez que des pensions pour animaux existent. Des inspections peuvent y être réalisées dans le cadre de l’Opération « Protection animale vacances ».

Source: agriculture.gouv.fr