« On a travaillé dans le respect de la réglementation »


Mise en cause par une vidéo de l’association L-214 montrant des moutons égorgés à vif lors d’abattages réalisés pendant les fêtes de l’Aïd, la Sodem-Covimo se défend. L’abattoir du Vigeant bénéfici

Source: vienne-rurale.reussir.fr