Catégorie : Restauration

Lire la Suite

Intoxication lors de la cousinade du ChampFeuillet, Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier) : le traiteur mis hors de cause

Le dimanche de Pentecôte, la cousinade organisée à la salle du Champ Feuillet s’était tristement achevée par une intoxication alimentaire. Les résultats des analyses ont écarté tout soupçon envers le traiteur.

L’enquête sanitaire, afin de déterminer l’origine de l’intoxication, a été confiée à la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Comme c’est d’usage dès qu’il y a suspicion d’intoxication alimentaire, les restes du repas ont été analysés. Les résultats viennent de tomber, il n’y a plus de doute possible : « Les analyses des aliments du traiteur (les deux plats principaux) n’ont rien révélé. »

Il a donc fallu chercher ailleurs.

Lire la Suite

Les résultats des inspections des restaurants sont-ils classés secret défense ? – Le Blog d’Albert Amgar

Lorsque parle de transparence, nos autorités publiques ne sont plus là avec comme exemple à l’appui, les résultats des inspections des restaurants.

Le blog en parle depuis plusieurs années et a failli arrêter ce blog, précisément en raison de l’autisme de nos autorités sanitaires chargées des contrôles …

Ainsi le journal Libération du 28 mai 2015 met les pieds dans le plat, c’est le cas de le dire, avec ce titre, « Etat sanitaire des restaurants, l’opacité comme menu unique »….

Lire la Suite

Opération « Vacances à la Neige » en Alpes de Haute-Provence : 1 professionnel sur 2 des stations épinglé pour la sécurité sanitaire des aliments

Plus d’un professionnel sur deux des stations du département épinglé pour la sécurité sanitaire des aliments. La préfecture a lancé cette saison d’hiver l’opération « Vacances à la Neige », afin de veiller à la sécurité des consommateurs et la qualité des produits et prestations. Dans le secteur de la sécurité sanitaire des aliments, 52 professionnels ont été contrôlés, 54 % d’entre eux ont été suivis de rappels à la réglementation, avertissements, injonctions ou procès verbaux. 115 contrôles ont également été réalisés auprès de 97 établissements, que ce soit des restaurateurs, des magasins de vente ou de location. Les manquements relevés concernent l’absence d’affichage des prix ou par, de la nature et l’origine des produits.

Source: alpesdusud.alpes1.com

Lire la Suite

Feria de Nîmes (Gard). Forte mobilisation des forces de l’ordre pendant 5 jours

La Feria de Pentecôte, qui se déroulera du jeudi 21 au lundi 25 mai 2015 à Nîmes, attire habituellement près d’un million de visiteurs.

Le dispositif de sécurité de la Feria de Pentecôte 2015 reprendra le dispositif mis en place en 2014, avec pour objectif « le maintien de l’ordre, la sécurisation et la lutte contre la délinquance« …

[…] Contrôles sanitaires

Des équipes de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) et du Service Hygiène de la Ville de Nîmes inspecteront les commerces sédentaires et les stands au niveau de l’hygiène et de la sécurité alimentaire. La Police municipale effectuera des mesures sono métriques journalières auprès des établissements diffusant de la musique.

Source: www.objectifgard.com

Lire la Suite

Un Kiosque à pizzas prend place près du centre Leclerc de Lumbres (Pas-de-Calais)

Une nouvelle enseigne vient d’ouvrir dans la Zone des Sars. Pour les fans de séries télévisées – Joséphine ange gardien ou Cherif – l’enseigne y est régulièrement présentée en arrière-plan.

[…] Pour Stéphane Gressier, c’est du frais et la pâte est réalisée sur place. Ce qui l’a principalement séduit dans le concept, c’est le sérieux dans l’accompagnement et la formation à Meaux. Mais également le suivi par les services vétérinaires pour ce qui concerne l’hygiène, un service nutrition à son écoute, et le passage de « clients mystères » afin de s’assurer de la bonne marche de l’entreprise.

Source: www.lavoixdunord.fr

Lire la Suite

Wasquehal (Nord) : les patrons du Chat qui rit ont perdu le sourire

Au restaurant le Chat qui rit, c’est la soupe à la grimace. Fin avril, l’ancien patron du restaurant est condamné par le tribunal de Lille. Plusieurs produits périmés sont retrouvés dans les frigos, de la crasse et des champignons avaient envahi la cuisine, le « fait maison » était en réalité du « sous-vide »… Depuis, Séverine Pawlak, 40ans, et Stéphane Bourlet, 41ans, nouveaux propriétaires des lieux, vivent un cauchemar.

[…] Le couple reprend l’affaire le 1er avril. L’ancien patron est condamné trois semaines plus tard. Pas le temps de se démarquer. « Il y a plein de gens qui pensent que c’est nous », se désole la gérante. Conséquence : « Depuis le 24avril, on fait 3-4couverts par jour. Alors, qu’on en faisait trente en moyenne », ajoute son compagnon. Sur les réseaux sociaux, une cascade de commentaires négatifs s’abat sur le Chat qui rit. Stéphane Bourlet y répond.

« J’invite les gens à venir voir nos cuisines. On n’a rien à cacher » Il montre ces plans de travail qui brillent et le sol refait à neuf de sa chambre froide. L’ensemble est nickel. « On a eu une semaine de nettoyage, rien que pour la cuisine », souffle-t-il en se dirigeant vers la jolie terrasse « plein sud ».

Source: www.nordeclair.fr

Si cet encart peut aider les nouveaux propriétaires à clarifier la situation…