Catégorie : Restauration

Lire la Suite

Des perles dans l’Opération Interministérielle Vacances de la région Poitou-Charentes – Le Blog d’Albert Amgar

On nous dit aussi, qu’« Une rôtisserie ambulante, installée sur un marché de plein air, ne respectait pas la température de conservation des poulets et cuisses de dinde crus et mettait à rôtir des volailles périmées ou dépourvues de date limite de consommation. Des yaourts périmés depuis 6 mois et dégageant une odeur nauséabonde étaient de plus entreposés à proximité des volailles. Déjà verbalisé en 2014, cet établissement a fait l’objet de suites pénales et administratives, dont l’obligation de suivre une formation à l’hygiène. »

Intéressant, mais ouf, il y a une « obligation de suivre une formation ». Ah bon, parce que cela n’avait pas déjà été le cas préalablement … et sans doute n’y-a-t-il pas de texte réglementaire d’obligation en ce sens dès le départ …

Lire la Suite

Sécurité des vacanciers : bilan de l’été 2015 – Préfecture de la Région Poitou-Charentes

Sur les 1200 établissements contrôlés, près de 20% ont fait l’objet d’un procès-verbal ou d’une mesure de police administrative visant à sanctionner ou faire cesser rapidement les manquements constatés. […]

– Une rôtisserie ambulante, installée sur un marché de plein air, ne respectait pas la température de conservation des poulets et cuisses de dinde crus et mettait à rôtir des volailles périmées ou dépourvues de date limite de consommation. Des yaourts périmés depuis 6 mois et dégageant une odeur nauséabonde étaient de plus entreposés à proximité des volailles. Déjà verbalisé en 2014, cet établissement a fait l’objet de suites pénales et administratives, dont l’obligation de suivre une formation à l’hygiène.[…]

Lire la Suite

Cré-sur-Loire (Sarthe). Des vers dans les assiettes des élèves à la cantine

Inauguré en avril dernier, le restaurant scolaire n’avait jamais connu de précédent avant. « Il a fait l’objet de visites inopinées de la part des services vétérinaires. Les conclusions de ces contrôles font état d’un établissement parfaitement tenu », indique l’élu, dans un courrier adressé vendredi aux familles.

Inquiets, les parents exigent désormais une explication rapide. « On a parlé de « vers de farine » dans les produits secs. Mais rien n’est sûr », confie Stéphanie Verrier, déléguée. Larves tombées des faux plafonds ? Blague de mauvais goût ? « Aucune piste ne sera écartée », promet le maire. L’intervention d’un service de désinfection concernant le bâtiment est également envisagée.

Lire la Suite

Des vers au menu de la cantine d’une école de la Sarthe – Le Blog d’Albert Amgar

À la mairie, l’incompréhension dominait encore, ce samedi. « C’est impensable. On ne comprend pas comment une telle chose a pu se produire », explique le maire. Un inventaire des denrées alimentaires en stock a été réalisé vendredi matin. La direction des services vétérinaires a également été alertée. Une enquête a été ouverte pour découvrir l’origine de ces vers.

Cela étant, selon Le Maine libre du 16 octobre 2015, Les vers ont été découverts par plusieurs enfants alors qu’on venait de leur servir le plat de résistance : poulet au curry et nouilles chinoises. « Ça bougeait, on aurait dit comme des asticots », raconte une fillette. Une autre précise : « C’était transparent, gluant, avec des traits rouges ou noirs. » Vendredi matin, aucun n’élève n’était souffrant.

Sarthe : des vers dans les assiettes d’une cantine

[…] La Direction des services vétérinaires a bien entendu été alertée. Le lendemain, vendredi, aucun des enfants n’a déclaré avoir été malade.

«C’est impensable. On ne comprend pas comment une telle chose a pu se produire», a réagi le maire de la commune, Michel Landelle. Un inventaire des denrées en stock a été effectué.

La Sarthe a connu un incident similaire, en septembre dernier. Des vers ont été retrouvés dans les plats de la cantine d’un collège de Ballon. Ce jour-là, les « intrus » étaient dans des nouilles… […]

Lire la Suite

73 enfants encore malades à l’école : le mystère demeure

Premièrement, l’origine alimentaire qui n’est pas encore totalement exclue. Les services de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations ont prélevé des échantillons des repas servis les cinq derniers jours avant l’apparition des premiers troubles. Les résultats devraient tomber en début de semaine prochaine. […]