Catégorie : Santé animale

Lire la Suite

Les laboratoires départementaux d’analyse en première ligne face aux épidémies animales

[…] « En septembre, nous avions sur notre territoire, un regroupement national de bovins, “Les 4 jours du Mans”, se souvient François Boussard, conseiller départemental de la Sarthe, également éleveur et membre du bureau de la Chambre d’agriculture. La fièvre catharale venait d’être détectée et à la demande de la préfecture, Inovalys est intervenu et a réalisé 250 analyses en 24 heures. »

Inovalys est un groupement d’intérêt public qui regroupe depuis le 30 décembre 2013 les anciens services de laboratoire des départements de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire et de la Sarthe.

Ces épidémies surviennent alors que plusieurs collectivités ont engagé la mutualisation de leurs moyens d’analyses sanitaires. Le Finistère en a été le précurseur en créant un groupement d’intérêt public (GIP) dès 2007 entre le département et Brest métropole océane, GIP qui s’est étendu aux Côtes-d’Armor et englobera à partir de janvier 2016 l’Ille-et-Vilaine.

Grippe aviaire: l’interdiction d’exporter les oiseaux vivants et oeufs à couver étendue à la majorité des Landes

Paris (AFP) – Le gouvernement a interdit samedi l’expédition « d’oiseaux vivants, de poussins d’un jour et d’oeufs à couver » dans plus de 200 communes du département des Landes « à destination d’autres Etats membres de l’Union européenne ou de pays tiers », selon un arrêté paru au Journal officiel.

Cette interdiction vient compléter celle déjà annoncée dans un arrêté du 3 décembre et concernant jusqu’à présent le département de la Dordogne, où sont apparus les premiers foyers de grippe aviaire ces dernières semaines.

L’arrêté, d’application immédiate, prévoit que le transport de ces produits avicoles est désormais soumis à autorisation du préfet, après avis des services vétérinaires.[…]

Lire la Suite

Guéret (23000) – Grippe aviaire : l’État en alerte, pas les élus creusois

Le préfet de la Creuse Philippe Chopin a pris un arrêté concernant le périmètre de surveillance de la grippe aviaire. Mais certains élus ne sont pas au courant.

Après le cas de grippe aviaire détecté aux Billanges en Haute-Vienne, le préfet de la Creuse Philippe Chopin a pris en fin de semaine un arrêté concernant le périmètre de surveillance.

Si la Creuse n’est pas concernée par la zone de protection dans un rayon de trois kilomètres autour des Billanges, elle est directement concernée par la zone de surveillance qui s’étend sur quatre communes dans le département : Saint-Martin-Sainte-Catherine, Châtelus-le-Marcheix, Saint-Goussaud et Saint-Pierre-Chérignat.

Lire la Suite

Grippe aviaire : « une situation inédite », selon l’OIE

A défaut d’être grave, la grippe aviaire qui se développe dans le sud-ouest de la France depuis la mi-novembre est « inédite », selon Bernard Vallat, le directeur général de l’Office international des épizooties (OIE). « Nulle part ailleurs dans le monde, nous n’avons jusqu’à présent vu se développer aussi vite et en même temps trois souches de grippe aviaire ». Surpris, le patron de l’OMS animal se dit néanmoins « optimiste » pour la suite. L’épidémie va s’arrêter assez vite, dit-il. « Le consommateur n’a rien à craindre. Le risque de transmission du virus de la grippe aviaire à l’homme est quasi-nul et en tout cas il ne se transmet jamais par ingestion de produits de volailles, crus ou cuits ». Les dégâts économiques eux ont déjà eu lieu.