Catégorie : Santé humaine

Lire la Suite

Au laboratoire départemental de la Creuse, on fait parler l’ADN des virus

Expert en analyses environnementales, le laboratoire de la Creuse, installé à Ajain, est également reconnu pour la réactivité et le niveau technique de son unité vétérinaire. Ce qui lui permet de conquérir des marchés, comme d’être opérationnel face à cette nouvelle crise sanitaire.

Ce n’est pas encore le branle-bas de combat au laboratoire départemental d’analyses, mais les cadres et agents de ce service « annexe » du Département savent que le compte-à-rebours a débuté. Quelle sera la méthode choisie par le Comité national d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale pour neutraliser la fièvre catarrhale ?

Lire la Suite

Montpellier: Un cheval atteint par le virus de la fièvre de West Nile

La Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de l’Hérault a reçu le 14 septembre la confirmation de la détection d’un cheval positif au virus de la maladie de West Nile, à Fabrègues, au Sud de Montpellier.

Cette maladie avait disparu en France en 2007, mais, à la fin du mois d’août, plusieurs cas ont été déclarés dans le Gard et les Bouches-du-Rhône. Elle se transmet par des moustiques, contaminés par des oiseaux infectés par le virus. L’homme peut être atteint s’il est piqué.

Lire la Suite

La Réunion. Recueillement et médiation : L’animal de compagnie, ami et remède

Ancienne conseillère en insertion sociale et professionnelle, Patricia Jacquet a toujours gardé sa passion à l’esprit… et en pratique. Elle reçoit en premier lieu une habilitation de la direction des services vétérinaires de la préfecture avant de sauter la mer à la fin de l’année 2014 pour se former en médiation animale dans deux instituts. « J’ai été briefée dans le sens théorique et pratique à travers des stages, notamment sur l’éducation des chiens médiateurs » indique t-elle. Incollable sur les comportements des animaux de compagnie, elle reçoit son certificat.

Cerise sur le gâteau, elle suit une formation sur le massage canin avec un spécialiste américain. Une pratique peu connue sûr l’île, et similaire au massage « humain ». Il s’agit de détendre les muscles du chien et de le relaxer en cas de stress. La pratique s’adresse à tous les chiens, notamment âgés ou en situation post-opératoire. Patricia le réalise régulièrement sur un de ses propres chiens, privé d’une patte arrière droite. Elle précise : « Je n’interviens que sur les directives du vétérinaire, je n’interviens jamais sans ordonnance, nous sommes là pour favoriser le mieux être du chien mais pas pour remplacer le vétérinaire ni les ostéopathes ».

Lire la Suite

Somme. Ferme des 1.000 vaches La préfète confirme les sanctions

Lille, 28 août 2015 (AFP) – La préfecture de la Somme a confirmé vendredi les sanctions administratives contre la ferme dite des 1.000 vaches : une amende de 7.800 euros, « immédiatement exécutoire », et « une astreinte journalière de 780 euros ».

« Ces sanctions consistent en une amende de 7.800 euros, immédiatement exécutoire et une astreinte journalière de 780 euros (…) pouvant être levée qu’à partir du respect des termes de l’autorisation d’exploiter », a détaillé la préfecture de la Somme dans un communiqué. En outre, « la préfète a décidé de confier à un vétérinaire indépendant une mission d’audit sur la question du respect du bien-être animal au sein de l’exploitation », ajoute le communiqué.

Lire la Suite

Ariège. Les centres de vacances sous haute surveillance

Chaque été, l’Ariège accueille quelque 180 séjours de vacances et 5 000 enfants en colonies de vacances. De très nombreux contrôles sont réalisés pour s’assurer de leurs conditions de séjour, du point de vue de la sécurité physique, et même psychologique.

«Dans ce département, nous avons un niveau de qualité d’accueil qui est très élevé, et un niveau de contrôle et de vigilance qui permet de garantir que ça se maintienne d’année en année» : un an après la tragédie d’Ascou (lire ci-contre), la préfète de l’Ariège Marie Lajus s’est rendue hier au centre de vacances l’Esquiroulet à Savignac-les-Ormeaux pour suivre une procédure d’inspection minutieusement organisée (une prévisite avait eu lieu la semaine passée, et avait duré plus de trois heures). Dans ce centre, une centaine d’enfants sont accueillis dans des conditions très satisfaisantes par le comité central d’entreprise de la SNCF. Au menu : équitation, promenades, piscine, activités diverses… L’inspection d’hier n’a permis de ne rien relever d’anormal. Bien au contraire.