Catégorie : Sécurité sanitaire des aliments

Vesoul : la restauration scolaire à la loupe

Environ 300 élèves de primaire mangent à la cantine chaque midi à Vesoul. Zoom sur la cuisine centrale, où sont préparés leurs repas.[…]Comme la dizaine de cuisines centrales du département, celle de Vesoul fait l’objet de lourds contrôles. Chaque année, Éric Malchausse reçoit les services vétérinaires pour une vaste inspection des lieux. Le transport des repas, en liaison chaude, vers les différents points de restauration fait aussi l’objet d’un agrément, accordé par la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations. Sans doute le volet le plus fastidieux et le plus délicat du travail d’Éric Malchausse.

Lire la Suite

Abattoir de Villeneuve-sur-Lot : nouvelle offre déposée demain

En marge de la session d’automne de la Chambre d’agriculture, une délibération a été adoptée pour le dépôt d’une nouvelle offre de reprise des abattoirs de Villeneuve. Le feuilleton du dossier de l’abattoir de Collective-sur-Lot pourrait être …[…]Enfin, concernant la certification halal, le président a confirmé «être certain d’aboutir à un accord avec les services vétérinaires» et un audit sur la certification sera mené par la suite. Après le dépôt de l’offre demain, le tribunal de commerce rendra sa décision le 2 décembre.

Lire la Suite

Abattoirs, ça craint pour les animaux, pour les effectifs aussi

Pourquoi les conditions d’abattage dans les abattoirs comme celui d’Alès sont montrées du doigt ? Voici ce que révèle notre enquête.La vidéo de l’association de défense des animaux L214 que vous pouvez visionner ici http://www.l214.com/enquetes/2015/abattoir-made-in-france/ aura suscité de nombreuses réactions (listes des communiqués en fin d’article). Elle montre surtout que la baisse des effectifs salariés et vétérinaires est la principale cause du coup de canif à la règlementation relative à l’abattage des animaux dans les abattoirs.

Lire la Suite

Rennes | Vaste opération de lutte contre le travail dissimulé – France Bleu

Agents de l’URSSAF, des impôts, des douanes, de la répression des fraudes, des services vétérinaires, une cinquantaine de fonctionnaires, encadrés par une trentaine de policiers sont donc allés contrôler mardi après-midi ces neuf commerces. La boucherie, l’épicerie, le bar PMU : tous ces établissements sont regroupés dans cette galerie commerciale du quartier du Blosne à Rennes.

Lire la Suite

Volailles de Licques : un contrôle sanitaire inquiétant

Le 6 octobre 2014, vers 10 h, les services vétérinaires procèdent à des contrôles dans les ateliers de découpe et de conditionnement des coquelets : même si la majorité des volailles est élevée et abatue dans la région, ces volatiles proviennent du fin fond de la Bretagne, mais distribués par « Licques Volailles « , ce qui implique la réception de colis d’en général 20 pièces redistribuées en plus petites quantités. Cette fois, ont du être reçus 500 coquelets…

Lire la Suite

Sécurité sanitaire des aliments : évolution des outils d’inspection | ISM – Espace de veille

La Direction générale de l’alimentation (DGAL) a élaboré de nouvelles méthodes d’inspection, renouvelant les outils et les suites données aux inspections. Désormais, la nouvelle grille d’inspection comportera 27 items (au lieu de 57) organisés autour de 7 thématiques, avec 4 niveaux de maîtrise des risques qui donneront lieu systématiquement à des suites administratives allant de l’avertissement à l’arrêt de l’activité.