Étiquette : Gironde

Lire la Suite

Grippe aviaire: pas de crainte pour volailles et foie gras

[…] Un arrêté ministériel a été publié vendredi, mettant en œuvre des mesures «de restriction des mouvements d’animaux, de nettoyage, de désinfection et de vide sanitaire» dans une zone comprenant «8 départements: Dordogne, Landes, Hautes-Pyrénées, Gers, Pyrénées-Atlantiques, Lot-et-Garonne, Gironde, Haute-Vienne et certaines communes du Lot et de la Charente», annonçait le ministère de l’Agriculture.

Pour autant, le ministre Stéphane Le Foll le martèle depuis le début de la crise: «On n’attrape pas la grippe en mangeant de la viande ou du foie gras.» Un enjeu économique majeur en particulier en période de fêtes. La grippe aviaire est une maladie virale extrêmement contagieuse et très dangereuse pour les volailles (jusqu’à 100% de mortalité dans les 48 heures), introduite dans les élevages par des oiseaux domestiques ou sauvages infectés ou par l’intermédiaire de matériels ou personnes souillés.

Lire la Suite

Grippe aviaire : l’Etat renforce son dispositif

Le périmètre de lutte passe de cinq à dix départements. Les acteurs du foie gras refusent tout commentaire.

La grippe aviaire gagne du terrain en France. Le nombre de foyers est passé de 15 à 42 la semaine dernière, selon le ministère de l’Agriculture. A l’international, le nombre de pays qui ont fermé leurs portes aux volailles, œufs à couver et au foie gras est, lui, passé de 8 à 17.

Afin d’endiguer la méfiance, le gouvernement a décidé vendredi de renforcer son dispositif en étendant la zone de restriction de 5 à 10 départements (Dordo­gne, Landes, Hautes-Pyrénées, Gers, Pyrénées-Atlantiques, Lot-etGaronne, Gironde et Haute-Vienne), dont 2 partiellement (Lot et Charente). « Les nouvelles dispositions visent à assainir les zones de production de volailles de manière efficace sur une zone large et à donner toutes les garanties nécessaires aux partenaires européens et pays tiers importateurs de volailles et de viandes de volailles françaises », a indiqué le ministère de l’Agriculture.

Lire la Suite

Grippe aviaire : les 5 départements d’Aquitaine soumis à de nouvelles restrictions – France 3 Aquitaine

Ces mesures visent à « assainir les zones de production de volailles ». Elles seront mises en oeuvre dans huit départements du sud-ouest où les 30 foyers de grippe aviaire ont été détectés depuis fin novembre.

Cette nouvelle « zone de restriction » englobe toute la région Aquitaine et les départements voisins du Gers, des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Vienne, ainsi que 30 communes du Lot et une commune de Charente, selon un arrêté paru vendredi au Journal officiel.

Dans ce périmètre, des « mesures de biosécurité » doivent dorénavant être appliquées pour l’élevage, le transport et l’abattage des volailles.|…]

Lire la Suite

De nouveaux cas de grippe aviaire détectés dans les Landes

Après la Dordogne, la grippe aviaire a touché les Landes. Le ministère de l’agriculture a confirmé, lundi 7 décembre, la détection d’au moins deux nouveaux cas dans ce département. Un virus d’influenza aviaire hautement pathogène a été découvert dans deux élevages de pintades voisins l’un de l’autre, victimes d’une mortalité anormale. Des suspicions pèsent sur un troisième élevage proche.

Le préfet des Landes a pris les décisions de confinement, de désinfection et de protection imposées aux exploitations agricoles dans un périmètre de 10 kilomètres autour des foyers infectés. De plus, une interdiction d’exporter les volailles vivantes et les œufs à couver en provenance des Landes a été prononcée.

De telles décisions avaient déjà touché la semaine dernière le département de la Gironde. C’est en effet à Biras que le virus de grippe aviaire a fait sa première apparition officielle.

Lire la Suite

Gironde : le ouistiti Bella sera-t-il retiré à sa famille d’accueil ?

Alors qu’elle vit avec l’animal depuis le début de l’été sur sa grande propriété de Biganos, elle doit aujourd’hui s’en séparer. C’est en tout cas ce que lui a demandé clairement la Direction départementale de la protections des populations (DDPP) dans un courrier daté du 2 octobre, en réponse à la demande d’autorisation de détention envoyée par Franck Capella.

Pour les services de l’Etat, celui-ci se trouve en effet «hors du cadre réglementaire» qui régit la détention d’un tel animal à son domicile. Pour cela, il faut en effet être titulaire d’un certificat de capacité. Seule une personne handicapée peut en être exemptée, sous certaines réserves.

Lire la Suite

Haute Gironde : un hôtel de luxe pour les chats vient d’ouvrir

Après un long travail d’élaboration, de démarches et d’études aux règles de la DDPP (1) elle et son mari ont trouvé une maison et un terrain de cinq hectares dont deux de forêt pour réaliser ce rêve qui sera complété par un élevage canin. « Nous avons toujours été des passionnés des animaux et des chats en particulier et nous avons tous les deux grandis entourés d’animaux. »

(1) La Direction départementale de la protection des populations qui remplace dorénavant l’ancienne Direction départementale des services vétérinaires.

Lire la Suite

France Bleu Gironde | Des contrôles tout l’été pour veiller à la sécurité des vacanciers [Audio]

Dans les cuisines du centre, une inspectrice enfile une blouse blanche avant de vérifier la température des aliments, thermomètre en main. La viande est un peu plus chaude que la limite autorisée, ce qui s’explique car « le contrôle a été effectué après le service (du midi, ndlr) et les produits sont restés un certain temps dehors ». Mais l’inspectrice se veut rassurante, il n’y a pas de danger pour les consommateurs, la viande va servir pour des pizzas et sera donc cuite ce qui est considéré comme une étape « assainissante ».