Étiquette : Haute-Garonne

Lire la Suite

Lherm (Haute-Garonne). Contrôle des activités estivales : les camps de vacances sous surveillance

Le camp de vacances des scouts et guides de France, installé pour une dizaine de jours sur la base d’activités des Villières à Lherm, dans la banlieue sud de Toulouse, n’a plus de secrets pour le préfet Pascal Mailhos. Accompagné de collaborateurs dont Philippe Riou, directeur départemental de la protection des populations, Michèle Emery, chef du pôle sécurité qualité loyauté des produits et des services et d’Éric Lemaitre, directeur départemental adjoint de la cohésion sociale, le préfet est venu concrétiser l’engagement de l’État dans l’opération interministérielle «vacances-été 2015» ; une surveillance et des contrôles des activités liées au tourisme et aux activités saisonnières.

Lire la Suite

Haute-Garonne. Pigeons : précisions et conseils de la mairie de Cazères

Suite à la mort d’une centaine de pigeons dans le centre-ville de Cazères depuis le mois de juillet (voir articles dans nos colonnes), Michel Oliva, maire de Cazères nous communique : «Après avoir avisé la Direction Départementale de la Protection des Populations de la Haute-Garonne, nous avons lu, observé, écouté et mis en pratique leurs consignes. Ainsi, le 14 août nous avons emmené 5 pigeons malades et non morts au Laboratoire Départemental Vétérinaire afin d’effectuer les analyses nécessaires.

Ce protocole a permis de mettre en évidence la maladie «Newcastle». Cette maladie infectieuse est due à un paramyxovirus qui affecte uniquement les oiseaux. Le virus n’est pas transmissible à l’homme. Il touche en priorité les gallinacés (poules/pintades/perdrix) et dans notre cas les pigeons et les oiseaux de cage et de volières. […]

Lire la Suite

Haute-Garonne. Pigeons morts de Cazères : on n’en sort plus !

Alors que le Laboratoire vétérinaire départemental posait un diagnostic sur la mort en nombre des pigeons de Cazères (cf. nos précédentes éditions) -en l’occurrence une paramyxovirose, dite aussi «maladie de Newcastle»-, le débat semble ne pas vouloir s’arrêter là au niveau des associations environnementales.

«Rien ne prouve que ce soit la maladie de Newcastle… Il n’est pas question qu’on élimine les pigeons, de quelque manière que ce soit», prévient ainsi Edith Riedinger….

Lire la Suite

Haute-Garonne. Pigeons morts de Cazères : c’est la maladie de Newcastle

Une paramyxovirose, dite aussi «maladie de Newcastle» : voilà ce qui frappe depuis plusieurs semaines plusieurs dizaines de pigeons de Cazères, on parle d’environ 150 à ce jour sur les 7 000 à 8 000 recensés sur les bords de Garonne du village commingeois. C’est ce qu’il ressort des analyses pratiquées sur les pigeons morts par le Laboratoire vétérinaire départemental de Launaguet. Deux conseillers municipaux avaient pris au départ l’initiative, en ayant pris soin d’alerter la préfecture, laquelle a ensuite demandé d’autres analyses à la municipalité cazérienne.

[…] Les services vétérinaires sont sans ambiguïté : il n’existe aucun traitement pour les pigeons malades, sachant que le virus est hyper-contagieux. L’abattage des volatiles est obligatoire en cas de paramyxovirose confirmée. C’est à présent le cas à Cazères.