Étiquette : inspections

Lire la Suite

Abattoir clandestin aux écuries d’Hyères

Emplois dissimulés, abattage d’animaux sans agrément, infraction fiscale… Un contrôle a mis au jour une succession d’irrégularités dans des écuries hyéroises

Voilà qui pourrait faire du foin dans le milieu équestre de la région… Des écuries situées à Hyères ont fait l’objet, la semaine dernière, d’un contrôle faisant apparaître des irrégularités au sein du centre local de cette importante structure régionale, qui compte sept sites répartis entre les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône et le Var (à La Crau, Six-Fours, Le Pradet et bien évidemment Hyères).

Une quarantaine de policiers nationaux, accompagnés des services vétérinaires, de représentants des haras nationaux et de l’inspection du travail, ont en effet relevé sur place divers délits et infractions.

Lire la Suite

La production et la mise sur le marché des œufs et des ovoproduits destinés à la consommation humaine en France, vues par l’OAV : Quid de la réalisation des actions correctives ? – Un article de Le…

Le système de contrôle officiel est soutenu par un réseau de laboratoires officiels qui répondent aux exigences de l’UE et peuvent fournir des garanties quant à la fiabilité des résultats.

En ce qui concerne les normes de commercialisation, de traçabilité et d’étiquetage des œufs (dont la méthode de production par exemple, le libre parcours ou bio), les contrôles officiels ont assuré la conformité avec la législation concernée de l’UE.

Le rapport comprend un certain nombre de recommandations adressées aux autorités compétentes françaises, visant à remédier aux lacunes id

Lire la Suite

Contrôle de l’hygiène des denrées alimentaires à l’occasion des fêtes de fin d’année 2015

Comme chaque fin d’année, l’opération de contrôle de l’hygiène de la production et de la commercialisation des denrées alimentaires à l’occasion des fêtes de fin d’année 2015 est reconduite.

L’objectif essentiel de l’opération fêtes de fin d’année (OFFA) est de s’assurer que les exploitants du secteur alimentaire respectent la réglementation sanitaire en vigueur, malgré l’activité accrue durant cette période, et tout particulièrement dans les établissements développant les activités suivantes :

Lire la Suite

La coopérative Licques Volailles au tribunal, accusée d’infractions sanitaires !

Or, l’inspecteur se rend compte que, sur 60 pièces, la DLC étiquetée a été prolongée de deux jours, soit au 13 octobre. Sur un autre chariot, 345 coquelets allaient vraisemblablement subir le même traitement. Les contrôleurs s’aperçoivent ensuite que le lot, censé contenir 500 volailles, en présente 685. D’où viennent les 185 coquelets en trop ?

En poussant leurs investigations, c’est dans la poubelle de l’établissement qu’ils obtiennent la réponse. Ils y trouvent les emballages de la précédente livraison de coquelets, datée du 30 septembre.[…]
Les contrôleurs ont aussi pointé un défaut d’hygiène créant un risque d’insalubrité. « Cela concerne du matériel qui n’a pas été correctement nettoyé et la présence de matières fécales certainement dû à un accident lors de l’éviscération des volailles », indique l’inspecteur de la DDPP.

Lire la Suite

La mise en transparence des résultats des contrôles officiels en restauration commerciale risque-t-elle de devenir une usine à gaz ? Mais qui a peur de la transparence ?

Lorsque la mise en transparence des résultats des contrôles officiels en restauration commerciale risque de devenir une usine à gaz ? Mais qui a peur de la transparence ?

Grâce à Services Vétérinaires Informations du 18 novembre 2015, j’ai appris qu’en matière de « sécurité sanitaire des aliments, une communication auprès du grand public sera faite sur la base du volontariat ». Il s’agit de la suite que compte donner le ministère de l’agriculture à son expérimentation de la mise en transparence des résultats des contrôles officiels en restauration commerciale à Paris et à Avignon. On attend d’ailleurs toujours des conclusions …

France agricole indique que « Dans l’optique de la mise à disposition auprès du grand public des résultats des contrôles officiels relatifs à la sécurité sanitaire des aliments, le ministère de l’Agriculture a commandé une étude sur l’application des méthodes de « mise en transparence » dans d’autres pays. »