Étiquette : Sarthe

Lire la Suite

Les laboratoires départementaux d’analyse en première ligne face aux épidémies animales

[…] « En septembre, nous avions sur notre territoire, un regroupement national de bovins, “Les 4 jours du Mans”, se souvient François Boussard, conseiller départemental de la Sarthe, également éleveur et membre du bureau de la Chambre d’agriculture. La fièvre catharale venait d’être détectée et à la demande de la préfecture, Inovalys est intervenu et a réalisé 250 analyses en 24 heures. »

Inovalys est un groupement d’intérêt public qui regroupe depuis le 30 décembre 2013 les anciens services de laboratoire des départements de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire et de la Sarthe.

Ces épidémies surviennent alors que plusieurs collectivités ont engagé la mutualisation de leurs moyens d’analyses sanitaires. Le Finistère en a été le précurseur en créant un groupement d’intérêt public (GIP) dès 2007 entre le département et Brest métropole océane, GIP qui s’est étendu aux Côtes-d’Armor et englobera à partir de janvier 2016 l’Ille-et-Vilaine.

Lire la Suite

Cantine scolaire de Cré-sur-Loir. Vers dans les assiettes: « c’est incompréhensible » pour le maire

La municipalité a également fait appel à la direction départementale des services vétérinaires (DSV) pour résoudre ce problème dès qu’elle en a été avertie. « On leur a transmis les références des emballages des nouilles chinoises, ainsi que de la viande, achetée sous vide chez un producteur local. » Là encore, rien d’anormal selon la DSV.

Lire la Suite

Cré-sur-Loire (Sarthe). Des vers dans les assiettes des élèves à la cantine

Inauguré en avril dernier, le restaurant scolaire n’avait jamais connu de précédent avant. « Il a fait l’objet de visites inopinées de la part des services vétérinaires. Les conclusions de ces contrôles font état d’un établissement parfaitement tenu », indique l’élu, dans un courrier adressé vendredi aux familles.

Inquiets, les parents exigent désormais une explication rapide. « On a parlé de « vers de farine » dans les produits secs. Mais rien n’est sûr », confie Stéphanie Verrier, déléguée. Larves tombées des faux plafonds ? Blague de mauvais goût ? « Aucune piste ne sera écartée », promet le maire. L’intervention d’un service de désinfection concernant le bâtiment est également envisagée.

Lire la Suite

Des vers au menu de la cantine d’une école de la Sarthe – Le Blog d’Albert Amgar

À la mairie, l’incompréhension dominait encore, ce samedi. « C’est impensable. On ne comprend pas comment une telle chose a pu se produire », explique le maire. Un inventaire des denrées alimentaires en stock a été réalisé vendredi matin. La direction des services vétérinaires a également été alertée. Une enquête a été ouverte pour découvrir l’origine de ces vers.

Cela étant, selon Le Maine libre du 16 octobre 2015, Les vers ont été découverts par plusieurs enfants alors qu’on venait de leur servir le plat de résistance : poulet au curry et nouilles chinoises. « Ça bougeait, on aurait dit comme des asticots », raconte une fillette. Une autre précise : « C’était transparent, gluant, avec des traits rouges ou noirs. » Vendredi matin, aucun n’élève n’était souffrant.

Sarthe : des vers dans les assiettes d’une cantine

[…] La Direction des services vétérinaires a bien entendu été alertée. Le lendemain, vendredi, aucun des enfants n’a déclaré avoir été malade.

«C’est impensable. On ne comprend pas comment une telle chose a pu se produire», a réagi le maire de la commune, Michel Landelle. Un inventaire des denrées en stock a été effectué.

La Sarthe a connu un incident similaire, en septembre dernier. Des vers ont été retrouvés dans les plats de la cantine d’un collège de Ballon. Ce jour-là, les « intrus » étaient dans des nouilles… […]

Lire la Suite

Sarthe. Fièvre catarrhale : premiers résultats des contrôles

A l’occasion de la session de la chambre d’agriculture de ce mercredi matin, Christophe Mourrièras, directeur départemental de la Protection des populations (DDPP), a exposé aux représentants du monde agricole la situation actuelle de la Sarthe vis-à-vis de la fièvre catarrhale ovine.

Pour l’heure, aucun foyer de FCO n’a été détecté dans le département. La Sarthe est donc indemne de FCO.

Toujours selon la préfecture, la Sarthe étant en zone indemne, les mouvements d’animaux, y compris échanges et exportations, restent possibles à condition d’envoyer des animaux présents en zone indemne depuis plus de 30 jours…